Rock'n roll's Sword


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les yakuzas

Aller en bas 
AuteurMessage
immortal

immortal

Messages : 293
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Les yakuzas   Jeu 4 Juil - 17:06




Les yakuza ont une structure semblable à celle de la mafia sicilienne, organisée en familles. Ils ont adopté la structure hiérarchique traditionnelle de la société japonaise, pyramidale, mais aussi familiale, bien que les membres ne soient pas liés par le sang. Chaque « famille » possède un patriarche, l’Oyabun, littéralement « le parent, le chef », l'équivalent du parrain, aussi appelé Kumichō, littéralement « le chef de clan ». Ce titre se transmet de père en fils, ou à une personne en qui l'Oyabun a une complète confiance.
Organisation typique d'un clan yakuza

L'organisation est structurée comme une famille. En haut de la pyramide, on trouve le "père" (oyabun), chef du clan, qui a une autorité totale sur ses subordonnés (kobun) ou enfant (wakashu).
L'oyabun est assisté d'un lieutenant, (qui est sous ses ordres directs) le wakagashira ( qui est son bras droit), et d'un autre, le shateigashira (de même rang mais avec moins d'autorité).Le shateigashira sert de relais entre les rangs inférieurs et le numéro deux du clan.

Le plus proche conseiller de l’Oyabun est le Saikō-komon ,c'est un poste administratif qui s'occupe de l'état-major (avocats, comptables, etc...). Le Saikō-komon dirige ses propres secteurs. Il commande ses propres subordonnés, y compris des conseillers, comptables ou avocats

Au milieu on trouve les "frères" (kyôdai) et tout en bas les "petits frères" (shatei).

En dehors de la famille, le kumi-in (l'homme engagé) est un exécutant qui pourra peut-être intégrer le clan s'il s'en montre digne.


Us et Coutumes

-Le code de l’honneur.
Le code de l'honneur Yakuza repose sur trois notions fondamentales : jingi, giri et ninjo.
- jingi : le respect et l'obéissance envers ses supérieurs, une notion essentielle dans le Japon en général. Le chef de clan : personne ne peut lui désobéir, lui résister ou se montrer familier envers lui. Le jingi impose un comportement bienséant et correct.
- giri : le sens du devoir et des obligations. Toute dette doit être payée, en argent si nécessaire mais le plus souvent sous forme de loyauté et de services. Cela marche dans les deux sens : le Yakuza paye toujours ses dettes mais n'oublie jamais de réclamer son dû.
- ninjo : un concept que l'on pourrait traduire très approximativement par l'expression "comportement chaleureux". En clair, la capacité du yakuza de comprendre et compatir aux problèmes des petites gens et de leur rendre justice. Comme on peut le supposer, cet aspect des traditions a été quelque peu laissé de côté.

L’intégration de rônins au XVe siècle a apporté un certain nombres de règles aux yakuza, à l’image du Bushidô chez les Samouraïs. Cette ligne de conduite, le Ninkyôdô (la voie chevaleresque), contient 9 règles :

1. Tu n'offenseras pas les bons citoyens.
2. Tu ne prendras pas la femme du voisin
3. Tu ne voleras pas l'organisation
4. Tu ne te drogueras pas
5. Tu devras obéissance à ton supérieur
6. Tu accepteras de mourir pour le père ou de faire de la prison pour lui
7. Tu ne devras parler du groupe à quiconque
8. En prison tu ne diras rien
9. Il n'est pas permis de tuer un katagari (personne ne faisant pas partie de la pègre)

On notera que la règle 9 n'est pas souvent appliquée, et que peu de clans suivent encore cette éthique, et les traditions en général. Enfreindre ce code entraîne des sanctions, dont la plus célèbre est de se couper une phalange de doigt.


Les yakuza sont très présents dans le commerce japonais mais leurs revenus ne sont pas comptabilisés dans le PIB national du pays (l’ancien directeur de l’agence nationale de police estimait que leurs revenus correspondaient à 6.5% du PIB en 1996).Les activités qu’ils exercent sont des activités souterraines et par conséquent n’entrent pas en compte dans le PIB ce qui fausse donc sa véritable valeur. De plus, leur présence dans le commerce commence à se mondialiser, comme par exemple aux États-Unis (le film Rogue de Darren Arnofsky en est un bon exemple car il raconte l’histoire de deux agents du FBI qui traque un des tueurs les plus dangereux des yakuza et tout cela dans des quartiers Américains comme par exemple Chinatown mais ce film est tout de même un peu abusif car leur présence n’est pas autant en Amérique) où ils font passer des armes et de la drogue utilisant Hawaï comme lien entre le Japon et les Etats-Unis, ils ont aussi des alliances avec les triades chinoises et quelques groupe vietnamiens et coréens et enfin à Los Angeles où ils recrutent de jeunes femmes rêvant d’entrer dans le milieu cinématographique pour en faire des actrices pornographiques ou bien même des prostituées. Ils sont également présents au Mexique où ils se font passés pour des employeurs en promettant à de jeunes femmes un travail au Japon mais en réalité, à leur arrivée sur le territoire elles entrent contre leur gré dans un réseau de prostitution. Ils sont également présents en Australie où ils viennent blanchir et extorquer de l’argent aux entreprises de tourisme japonaises présentes sur le territoire et faire du trafic de drogue (ils auraient été repérés par la police Australienne). Enfin, ils seraient même présents en Europe, en Allemagne, où ils livreraient de la drogue (cocaïne et metamphétamine) ainsi qu’en Italie où ils livreraient des armes.

Enfin, les yakuza accordent des prêts qu’une banque n’accorderait jamais à certaines personnes comme à des étudiants avec des taux d’intérêts pouvant aller jusqu’à 100 %. Suite à des suicides de personnes endettés, seuls les taux entre 25 et 40% seront acceptés. « Sur un an, ils peuvent atteindre 365% » Yakuza de Jérôme Pierrat et Alexandre Sargos.

Conclusion: Grâce à leur omniprésence dans une très grande partie des activités économiques du pays, les yakuza se sont constitués un empire avec un chiffre d’affaire digne des plus grandes entreprises, on l’estimait à 34 milliards d’euros en 2003 (alors qu’ils ne payent aucun impôts du fait que les activités qu’ils exercent ne soient pas déclarés). Ce chiffre d’affaire est d’autant plus immense lorsque l’on sait que le bénéfice de l’entreprise TOTAL pour l’année 2008 était de 14 milliards d’euros et que c’est l’un des bénéfices annuels les plus importants que l’entreprise n’est jamais connue.

Il existe 4 familles principales:

 Yamaguchi-gumi
 Sumiyoshi-rengo
 Inagawa-kaï
 Tao Yuai Jigyo Kummiai

La chute des yakusa

Depuis les années 90, les relations des Yakusa avec les autorités se sont largement effondrées. Une section antigang a été créée pour lutter contre eux, de plus la législation va leur porter de durs coups et entamer leurs relations avec les autorités : la loi antigang du 1er mars 1992 complétée par une loi anti-blanchiment en 1993, a pour but de faire disparaître les syndicats du crime et de connaître et d’empêcher l’expansion des yakusa. Leurs sociétés va entraîner une baisse sensible du recrutement, mais aussi les inciter à mieux s'organiser pour ne pas tomber, à créer des sociétés écran avec des activités légales (Snack, cabarets, ...). Ceci dit, ils sont responsables de la plupart des meurtres perpétrés au Japon et ne sont pas près de disparaître tant leurs domaines d'action sont vastes, tant leurs liens (avec les politiciens, les triades, la mafia sud-coréenne) forts et tant leur place dans l'imaginaire nationale est importante.


Conclusion: Bien que le nombre des yakuza est fortement diminué suite à différentes lois votés pour stopper leur expansion au niveau mondial et international et par conséquent la montée de l’activité criminelle Japonaise, leur effectif serait tout de même estimé à 84 700 membres (selon le gouvernement japonais) ce qui reste tout de même un nombre assez importants.

http://yakusa-yakusas.blogspot.com/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Yakuza
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les yakuzas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VIEWFINDER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n roll's Sword :: Les Autres.... :: Les mafias-
Sauter vers: